Bienvenue sur le site web de la pétition Kopilli Ketzalli.

«Kopilli Ketzalli» signifie "couronne précieuse" en Aztèque. Ces mots font référence à la couronne de plumes de Moctezuma, le neuvième «tlahtoani» (empereur) des Aztèques. Cette couronne est en possession de l'Autriche depuis 1524, et est à présent au Musée d'Ethnologie (Volkerkundmuseum) de Vienne.

Depuis 1986, les descendants du peuple Aztèque ont rassemblé des signatures, collectées dans les rues d'Europe, pour faire pression sur le gouvernement autrichien. Ils demandent le retour de la couronne sacrée dans son pays d'origine, pour qu'elle soit exposée au Musée National d'Anthropologie de Mexico (Museo Nacional de Antropologia), qui est construit sur les ruines de la résidence de Moctezuma. Ces indiens maintiennent que, lorsque la couronne de plume sera revenue à son emplacement sacré, le Soleil Indien se lèvera sur toute la planète et enseignera à tous la paix, l'harmonie et le respect. Ils ont jusqu'ici recueilli 150,000 signatures.

Ce site Web a été créé pour aider à cet effort. A ce jour Samedi, 16 Dec 2007 23:59:59 -0700, 337 signatures ont été collectées en ligne par cette premiè pétition et vous pouvez les voir ici. Une nouvelle pétition, gérée par thepetitionsite.com continue de collectioner des signatures. Vous pouvez lire la pétition complète et y ajouter votre signature en choisissant l'option "pétition" dans le menu à gauche.

Contexte historique: La «Kopilli Ketzalli» était la couronne de l'empereur aztèque Motekhuzoma (Moctezuma en français). Elle est formée de 400 plumes de l'oiseau "Quetzal" (voir l'illustration sur le menu à gauche). Pour les Aztèques, le Quetzal était un oiseau sacré, symbole de sagesse, de fertilité, de liberté et de paix. Ses plumes n'étaient utilisées que pour célébrer les plus grands exploits. Le nombre 400 représentait l'éternité et l'immensité. Dans la tradition aztèque, seule la personne du plus haut rang était autorisée à porter les 400 plumes de cet oiseau sacré.

A l'origine, la couronne était aussi constituée d'un casque en or pur. Après la mort violante de Moctezuma, lors de l'invasion menée par Hernando Cortès, les espagnols confisquèrent la couronne. Le casque d'or fut fondu et la couronne de plumes fut offerte à Charles Quint, Empereur de l'Empire Romain et Roi d'Espagne (sous le nom de Charles I). Charles Quint était aussi l'Archiduc d'Autriche, où vivait la dynastie des Habsbourg. La couronne est aujourd'hui exposée au musée d'ethnologie Hofburg, à Vienne.

Depuis de nombreuses années, le gouvernement mexicain revendique auprès du gouvernement autrichien le retour de la couronne de plume. Sa réplique se trouve actuellement au Musée National d'Anthropologie de Mexico. Cette réplique, ainsi que d'autres pièces représentatives de la culture d'origine du Mexique, a été proposée aux autrichiens en échange du retour de la couronne.

Au début des années 1990, une association culturelle appelée «Yankuikanahuak a.c. Mexico» fut fondée, et reconnue par l'Institut National d'Anthopologie et d'Histoire (Instituto Nacional de Antropologia y Historia ou INAH), qui dépend du gouvernement mexicain. «Yankuikanahuak» est autorisée à aider l'INAH dans la récupération, la conservation, la promotion et la diffusion de l'héritage culturel mexicain (Lettres de l'INAH du 16/7/91, No 401-1-0685, et du 4/3/93, No 401-3-0329). Son but est de raviver et de préserver les valeurs des anciennes cultures indigènes du Mexique.

Le fondateur et président de cette association est un descendant des Aztèques nommé Xokonoschtletl Gomora. Lui et les autres membres de «Yankuikanahuak» sont venus en Europe depuis 11 ans pour essayer de récupérer la couronne de plumes et pour promouvoir la compréhension et la reconnaissance

Xokonoschtletl
Gomora

Xokonoschtletl
de l'héritage aztèque et des autres cultures indigènes. De plus, Xokonoschtletl donne des conférences et écrit sur les sujets:

Il a écrit plusieurs livres en Allemand parmi lesquels "L'histoire vraie des aztèques", "Notre seul Dieu est la Terre", et "Vues d'un sauvage sur les peuples civilisés" (Ce dernier en cours de traduction en anglais).

Les descendants des aztèques ont essaimé dans plusieurs pays différents: Le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua, les USA, et dans une partie de Belize.

De nombreux groupes du continent américain («Anahuak») soutiennent la demande de retour de la couronne de plumes: The National Congress of American Indians, Chiefs of Ottawa, International Indian Treaty Council, the Resource Center of the Americas, Frente Mexicana por Derechos Humanos, Mayas, Pueblos, Otomie and Tlahuika.

A l'origine, la nation aztèque était une culture florissante, très avancée dans l'astronomie, l'art de la guérison, l'architecture, la philosophie etc. Comme d'autres indiens d'amérique, les aztèques ont leurs connaissances, leurs croyances, leurs valeurs et points de vue. Nous pourrions apprendre beaucoup de ces indiens qui pourrait nous aider à naviguer le cours de notre voyage dans le millenium à venir. Aidez les en signant cette pétition.

La version préliminaire de cette pétition a été faite par ;«Yankuikanahuak» et elle lui appartient. En collaboration avec eux, ce site Web a été créé, installé et est maintenu par un groupe de volontaires internationaux. Dans l'avenir, toutes les signatures collectées sur cette pétition en ligne apparaîtront sur le site et seront relayées vers cette association.

Pour plus d'information, contactez l'Yankuikanahuak directement à:

E-mail: Yankuikanahuak@deliberate.com

ou par courrier:
Yankuikanahuak Europe:
D-84364 Bad Birnbach
Am Pfaffenstiegl 1
Allemagne
ou par fax: Europe 08563 - 975088

Ils ont aussi besoin désespérément de soutiens financiers. Les dons peuvent être envoyés sur le compte:

BLZ 600 700 70
Account Number: 770569200
Deutsche Bank Stuttgart, Xokonoschtletl.
Allemagne

Les commentaires et/ou suggestions concernant ce site peuvent être adressés à Yankuikanahuak@deliberate.com